You are here: Home / Etat de l'art / Médiatisation du sport et diversité

Médiatisation du sport et diversité


-> Médiatisation du sport et diversité. Le sport est considéré comme un lieu important de construction de cohésion, d'intégration sociale et d'expression de la diversité (Ragi, 2003)[i] ; (ONU, 2005)[ii] ; (Gasparini et Comett, 2010)[iii] tout en étant un secteur majeur d’investissement de l’industrie médiatique (Jeanrenaud et Késenne, 2006)[iv]. Toutefois, la couverture médiatique du sport est loin de refléter la diversité sociale et culturelle et de garantir une équitable représentation de toutes et tous. Sur le plan européen, le programme MARS-CoE s’appuie sur de nombreux exemples[v]. Concernant plus spécifiquement la part des journalistes femmes dans les rédactions d'informations sportives, la dernière enquête parue montre, qu’en 2011, on assiste à sa progression en Europe, mais cette part reste marginale avec 8% (Thomas Horky & Jörg-Uwe Nieland, Results of the International Sports Press Survey 2011, Play the Game 2011)[vi]. Cette même étude, à laquelle Sandy Montañola, Françoise Papa et Fabien Wille ont participé, montre encore l'hyper-masculinisation de l'information sportive dans la presse écrite internationale (85% des articles de sport concernent des hommes) ainsi que le non respect des règles de déontologie professionnelle par les journalistes de sport puisque 26 % des articles publiés ne s'appuient sur aucune source et 41% ne citent qu'une seule source. Par ailleurs, les stratégies d’audience ou d’intérêt suscitées par la médiatisation incitent à la démesure et à l’affrontement symbolique qui tend à stigmatiser les différences. Plusieurs études, relatives aux commentaires sportifs télévisés, ont également démontré leur influence dans la catégorisation physique, intellectuelle, sociale des sportifs de couleurs par les téléspectateurs ou le public des salles de sport (Charlot et Clément, 2007)[vii] ; (McCarthy et Jones, 1997)[viii] ; (Bruce, 2004)[ix]. Les discours co-construisent les représentations sociales des identités de genre et reproduisent des discours coloniaux et de catégorisation ethnique. C'est la conclusion de plusieurs études menées sur les médias d'Amérique du Nord (Billings & Eastman, 2003)[x], des Pays-Bas (Van Sterkenburg & Knoppers, 2004. Van Sterkenburg & al. 2010, 2012)[xi], en Ecosse (Kelly, 2011)[xii] ou encore en Slovénie (Ličen, 2011)[xiii]. Les métaphores ou dénominations employées soulignent les routines langagières et professionnelles des journalistes et posent la question de la RSJ/S dans sa globalité ; de sa construction à son appropriation c'est à dire de la formation, au recrutement des journalistes, en passant par l'étude du respect des normes (T1), mais également celle des pratiques professionnelles in situ (T2) et enfin de l'analyse des productions médiatiques (T3) afin d'en comprendre l'imputabilité sur l'expression de la diversité (lutte ou renforcement des inégalités et des discriminations sociales).

 


[i] Ragi T., Sport et intégration sociale. revue Agora, l'Harmattan, 2003.

[ii] Rapport de l’ONU, Le Sport au Service du Développement et de la Paix: Vers la Réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement, Nations Unies, 2005.

[iii] Gasparini W., Cometti A., Le Sport à L'épreuve de la diversité culturelle: integration et dialogue interculturel en Europe: Analyse et exemples de pratique, Council of Europe, 2010.

[iv] Jeanrenaud C., Késenne S., The Economics of Sport and Media, Cheltenham, Edward Elgar Publishing, 2006.

[v] http://www.coe.int/t/dg4/cultureheritage/mars/presentation_en.asp.

[vi]http://www.playthegame.org/fileadmin/image/PTG2011/Presentation/PTG_Nieland-Horky_ISPS_2011_3.10.2011_final.pdf

[vii] Charlot V., Clément J.P., « Blancs et clacks: stéréotypes sportifs et stéréotypes raciaux. L'exemple du basket-ball professionnel à Pau (France) », in Sciences de la société, n°72, oct. 2007, 111-131.

[viii] McCarthy D., Jones R.L. (1997), “Speed, Aggression, Strength, and Tactical Naivete: The Portrayal of the Black Soccer Player on Television”, in Journal of Sport and Social Issues, 21, 4, 348–362.

[ix] Bruce T., “Marking the boundaries of the ‘normal’ in televised sports: the play-by-play of race”, Media Culture Society, vol. 26, 6, 2004, 861-879.

[x] Billings A.C. & Eastman S.T. “Framing identities: gender, ethnic, and national parity in network announcing of the 2002 Winter Olympics”, Journal of Communication, 53, 4, 2003, 369–386.

[xi] Van Sterkenburg J., Knoppers A, “Dominant Discourses about Race/Ethnicity and Gender in Sport Practice and Performance”, International Review for the Sociology of Sport, vol. 39, 3, Sept. 2004, 301-321. Van Sterkenburg J. et al., “Race, ethnicity, and content analysis of the sports media: a critical reflection”, in Media, Culture & Society, vol. 32, 5, Sept. 2010, 819-839. Van Sterkenburg J., Knoppers A., and De Leeuw A., “Constructing Racial/Ethnic Difference in and Through Dutch Televised Soccer Commentary”, in Journal of Sport and Social Issues, vol. 36, no. 4, Nov. 2012, 422-442.

[xii] Kelly J., “‘Sectarianism’ and Scottish football: Critical reflections on dominant discourse and press commentary”, in International Review for the Sociology of Sport, vol. 46, 4, Dec 2011, 418-435.

[xiii] Ličen S., “Embaracing or dispising diversity? Sports broadcasts on public television, the case of Slovenia”, paper at Play the Game 2011: Bringing change to the heart of sport, German Sport University, Cologne, 3-6 Oct. 2011

European Journalists for Diversity

N° de décision :
ANR-15-CE26-0006-01

logo-medis.png


Le projet Responsabilité Sociale des Journalistes, Médias, Diversité & Sport a pour objectif d'analyser la responsabilité sociale des journalistes de sport dans le traitement médiatique de la diversité.