You are here: Home / Exhibition / Présentation

Présentation

BOAT1550BC_Geste3
© Laurent Sick | KASCEN 2012
Exposition archéologique multisensorielle grand public et familiale, Par-delà l’horizon raconte une double histoire humaine : celle de ces femmes et hommes qui peuplaient les côtes de la Manche il y 3 500 ans, mais aussi celle de la communauté de chercheurs qui leur redonne aujourd’hui vie, entraînant dans son sillage les publics français, anglais et belges.

Tessons, bijoux sauvés des marécages, trous de poteaux inscrits dans la boue, bateau rescapé du béton… autant de traces du passé patiemment collectées par les archéologues. Pour autant, Par-delà l’horizon n’est pas une exposition de stériles reliques. Grâce à leur travail de fouille dans les poubelles de l’Âge du bronze, les archéologues se font ici écrivains de l’histoire : leur passion fait parler la céramique, le bois ou le métal, leurs gestes cherchent à tâtons les nœuds anciens et leurs narines frémissent à l’odeur de la forge en action. C’est ce souffle de vie qui anime l’exposition, comme si chaque objet murmurait son histoire retrouvée à l’oreille du public.

Qui sont ces hommes de l’Âge du bronze ? Voilà une question qui pique la curiosité du visiteur dès l’entrée de Par-delà l’horizon et le lance à la recherche des indices qui fourmillent dans l’exposition, reproduisant ainsi à son échelle la démarche “d’enquêteur” de l’archéologue.

On devine les hommes partout, comme s’ils venaient de s’absenter un instant. On entend le claquement des pagaies fouettant l’eau en cadence et la chanson de l’outil sculptant le bois ; on hume les odeurs de varech et de métal fondu ; on palpe le chêne et le bronze…

De nombreux modules thématiques se penchent sur l’archéologie et ses techniques, posant la question du “comment savons-nous tout cela ?”. Ici, on entend la voix des archéologues : qui mieux qu’eux peut transmettre leur passion ? À plusieurs reprises, l’exposition propose aussi une approche ludique pour illustrer les questions que se pose l’archéologie.